MONTAGE DE L'OURS#1

Pétronille Remaury 

Sur nos poubelles

Du 19 avrilL au 31 mai 2022 • Vernissage le 13 mai à 19h
MJC François Rabelais de Savigny-sur-Orge : 12 grande rue à Savigny
Du mardi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 10h à 13h

EXPOSITION

La MJC François Rabelais offre ses murs pour quelques temps à l’artiste, celle-ci les utilise pour dénoncer l’indifférence dans laquelle le vivant disparaît, par le biais d’un système de récup’ de nos déchets, aboutissant à deux œuvres singulières.

Comment hurler la 6e extinction de masse ?
Comment incriminer directement nos déchets meutriers ?

Pétronille Remaury décide de peindre deux animaux emblématiques victimes de l’oppression humaine : l’ours polaire subissant de plein fouet le dérèglement climatique et l’éléphant atteint par la destruction de sa forêt naturelle. Elle veut absolument incriminer les processus complexes qui œuvrent insinueusement et irrémédiablement à cette extinction de masse. Pour ce faire, elle décide de concevoir elle aussi son propre processus complexe dont le déchet sera le point de départ.

 

Œuvre pixel n°1 : L’ours #1 

Pour concevoir l’ours, Pétronille met en place grâce à ses amis et sa famille, un processus de collecte de cartonnettes qui partent à la poubelle (type d’emballages : paquets de pâtes, biscuits, chocolat, crèmes dessert, céréales…). Ce processus prend de l’ampleur jusqu’à atteindre la participation de
22 familles allant de Nantes (44), Taverny (95), Juvisy (91), à Salles d’Audes (11)… 

850 carrés de 7,5×7,5 cm seront ainsi extraits de plus de 10 kg de déchets pour en faire cette œuvre sur-mesure de 3,82 m de large par 1,3 m de haut. D’après une photographie de ©Sooper PhotographyTM.

 

L’éléphant 

Pour L’éléphant, l’artiste collecte les affiches et documents jetés par la MJC qui l’accueille. Elle les coud ensemble à la machine afin de former trois panneaux de plus de 2,10 m de hauteur. Ils seront ensuite renforcés par du scotch kraft gommé avant d’être apprêtés pour la peinture. 

Peinture acrylique sur affiches assemblées de 3,7 m de large par 2,10 m de haut.

Pétronille Remaury • Artiste peintre plasticienne de l’Essonne

Œuvre pixel L’ours #1, réalisée par Pétronille Remaury
850 carrés de 7,5×7,5 cm sur déchets de cartonnettes récupérées
L’éléphant, œuvre réalisée par Pétronille Remaury
acrylique sur dos d’affiches récupérées format : 210 x 370  cm

Pétronille Remaury • Artiste Essonne

L’art pictural militant pour la sauvegarde du monde sauvage

Formée au dessin sur les bancs de la prestigieuse école Met de Penninghen (ESAG), Pétronille Remaury développe son langage artistique et pictural après 20 ans de Direction Artistique auprès de très grandes marques prestigieuses.

Cette culture de l’exigence et du détail poussée à son paroxysme se retrouve de façon récurrente au sein de ses œuvres inspirées à la fois par une véritable passion des fleurs, des plantes, des insectes, des animaux, ainsi que de toute la Nature ; mais aussi par des images dérangeantes de cellules, de viscères et d’organes humains.

Son art balance de l’un à l’autre comme le pendule indécis au rythme de sa propre dissonance cognitive.

À partir de 2017, Pétronille prend conscience que la domination prédatrice de l’Homme sur son environnement est devenue hors de contrôle et complètement terrorisante.

À la façon d’un cabinet de curiosités, elle débute alors sa Grande Collection d’Images Témoins d’Avenir : une enquête créatrice, méticuleuse et picturale autour de notre propre déchéance : d’un côté ses témoignages de la splendeur du vivant et de l’autre l’Homme dévoré, phagocyté, digéré par fleurs, plantes, insectes et tous les ordres du vivant … ça va mal finir !

Véritable vocabulaire hirsute et incisif, elle développe lentement mais sûrement son propre manifeste à la façon d’une autre évidence : et si nous avions été dupés par notre histoire commune dont l’Homme est le centre de toute chose ? Les croyances, notamment les plus séculairement ancrées en nous, ne sont-elles pas, au fond, que des fake news ?

Les œuvres de Pétronille marquent les esprits ; cherchant passionnément à renouveler ses visions inspirées, elle fait table rase du passé pour proposer une lecture originale de l’avenir : l’Homme par ses envies irréfrénées, expansionnistes et cumulatives crée les conditions inéluctables de sa propre extinction alors que la Nature survivra. Mais sa démarche pourrait être la solution, s’attacher au détail, y passer des heures, et y revenir sans cesse, comme une longue prière vouée à la Nature, incantation spirituelle qui passe inlassablement par le lent balancier du pinceau. Comme un moine copiste qui dédierait sa vie à témoigner de la violence de l’Homme et à retranscrire la pluralité des espèces.

Avec son propre style multiforme, Pétronille participe à révolutionner le genre : l’art pictural militant pour la sauvegarde du monde sauvage.

Pétronille Remaury artiste peintre plasticienne Essonne

Exemple de cartonnette collectée
“L’œuvre pixel n°1 : L’ours #1” dans son intégralité avant exposition
Zoom sur “L’œuvre pixel n°1 : L’ours #1”

Et si nous montions un projet ensemble ?

  • Organisation de la collecte,
  • Sondage pour définir quel animal on soutient,
  • Peinture le l’œuvre fresque pixel
  • Communication sur l’évènement,
  • Évènement de l’accrochage

Tout est possible ensemble !

Contactez-moi

CONTACT

error: Content is protected !!